lundi 1 septembre 2014

L'interview Métier de Ludovic Brethenoux

Ludovic Brethenoux, surnommé Ludo, inaugure notre interview Métier sur le blog.


Depuis combien de temps travailles-tu à Passions et Gourmandises ?
Bientôt 4 ans.

Quel poste y occupes-tu ?
Second de cuisine et chef pâtissier

En quoi consiste ton métier ?
Relayer les infos entre le chef et le reste de l'équipe, gérer la cuisine en cas d'absence du chef, créer et réaliser une grande partie des desserts et des pains.

Depuis combien de temps l’exerces-tu ?
Cela fait 11 ans que je suis dans la restauration : 4 ans d'études, 5 ans de cuisine et 2 ans de pâtisserie.

Quel fut le déclic pour le choisir ?

Depuis tout petit, j'ai toujours su que je voulais faire ça ! À la base, la pâtisserie avait ma préférence. Mais j'ai d'abord opté pour la cuisine car cela offre un éventail plus large. Quand une opportunité s'est présentée en Pâtisserie chez Passions et Gourmandises, je me suis lancé.

Quelle(s) formation(s) as-tu suivi ?
4 ans d'études : BEP Cuisine, Bac Pro cuisine, CAP Cuisine

Quel est ton parcours professionnel ?
J'ai commencé 2 ans dans un restaurant tradi en Haute-Vienne, puis j'ai enchaîné 2 ans dans un deux étoiles à Grasse (La Bastide Saint-Antoine) et une saison à la Villa Madie à Cassis.
Cette année, pour ma première participation au Championnat de France du Dessert, j'ai terminé sixième national.

Quelles sont les qualités requises pour ton poste ?
Autonomie, précision, organisation, créativité. Et surtout aimer son travail ! Sans passion, on ne peut pas persévérer dans ce métier.

Que préfères-tu dans ce métier ?
La partie création, les essais pour les desserts.

Quelles en sont les contraintes ?
Les horaires décalés, difficiles à concilier avec une vie de famille et une vie sociale.

Quel conseil donnerais-tu à un jeune qui voudrait se lancer dans cette voie ?

Bien réfléchir avant de se lancer. Est-ce vraiment ce qu'il veut faire ? A-t-il la passion ?

Une anecdote professionnelle pour nous faire sourire ?
Après un mois de stage, nous avons proposé à un jeune originaire du Nord de nous préparer en autonomie une tarte au sucre. Ce fut un enchaînement de maladresses, une vraie catastrophe : cul de poule en aluminium dans le micro-ondes, cuve d'1 litre à la place de celle de 10 litres pour battre les œufs...

Quel(s) autre(s) métier(s) aimerais-tu exercer ?
Une profession en rapport avec la nature que j'adore.

1 commentaire:

AzurA a dit…

Continue comme ça!! :D